Fashion, japon, lifestyle, Mode Japonaise

Les chaussettes : un must have dans l’univers de la mode japonaise

Que vous soyez un homme ou une femme, imaginez-vous porter des chaussettes avec des sandales ? Cette association considérée comme un fashion faux pas a fait pas mal de polémique en Europe. Seulement, le monde du fashion est tellement ouvert, évolutif et souvent dingue qu’au final cette association passe comme une lettre à La Poste sur les podiums. Et avec le temps, c’est devenu un indispensable chez les fashion addicts. Mais au delà du fait que les chaussettes soient instagramables et que cette association “chaussettes-claquettes” est maintenant portée à travers le monde, selon Konbini l’origine se trouve en réalité chez les Afro-Américains qui voulaient cacher leurs orteils. C’est alors connu pour être un look appartenant aux “gangsta” et des habitants de la cité. Adidas a même lancé une campagne en 2014 reprenant ce style : streetstyle avec chaussettes et claquettes dont le nom de l’événement était #socksnslides.

Et maintenant nous pouvons voir claquettes, sandales, escarpins ouverts avec des chaussettes sur les podiums et sur les réseaux sociaux. Mais la première fois que j’ai vu un look sophistiqué avec des chaussettes, ce n’était pas grâce aux américains ni à Adidas, c’était grâce au streetstyle japonais.

Point culture : lifestyle

Comme vous le savez, le japon a une culture bien différente de la nôtre. Pour les japonais, il est important de se déchausser lorsque l’on rentre dans un bâtiment : chez soi, à l’école, sanctuaires, lieux publics… d’une part pour une question d’hygiène, car les japonais  font leurs activités au sol (manger, dormir, faire la valise etc), il est donc essentiel d’enlever ses chaussures par respect et aussi pour dispenser à l’hôte de réaliser les tâches ménagères en plus. D’autre part, cette habitude de se déchausser a aussi une dimension religieuse. Le bouddhisme étant l’une des principales religions, cette croyance indique que l’intérieur est un endroit sacré et l’extérieur impur. C’est pourquoi les japonais laissent les chaussures infectées par l’extérieur à l’entrée du bâtiment dans un endroit réservé aux chaussures que l’on appelle genkan.
Les habitants peuvent se déchausser plusieurs fois par jour s’il le faut, d’où le fait de posséder une bonne paire de chaussettes non trouées quand on vit au Japon !

kengan
Source : Flickr Jed Schmidt

A l’ancien temps

Avant de vous montrer les chaussettes “normales”, il faut que vous sachiez que les japonais portaient des chaussettes traditionnelles nommées Tabi. Celles-ci sont plus épaisses que des chaussettes afin de protéger les pieds et ont été spécialement conçues pour les porter avec des geta ou des zori (ce sont des sortes de sandales-tongs). Et à l’époque, les habitants portaient des sandales avec une lanière séparant l’orteil des autres en guise de chaussures de tous les jours (wariji).

Les japonais, toutes classes confondues, portaient ainsi des tabis mais devaient faire attention aux motifs et aux couleurs. Les nobles avaient droit aux différentes couleurs et motifs, les rangs les plus bas pouvaient porter du bleu, et les samouraïs des motifs ainsi que toutes les couleurs sauf l’or et le violet.

De nos jours les magasins proposent des tabis avec une multitude de couleurs et de motifs ainsi que des tabis plus fins conçus comme des chaussettes “normales”.

chaussettes
Photographer: Shiho Fukada/Bloomberg – Source : Bloomberg
chaussettes japonaises
Sources : JapanwaveKusuyama
Source : Flickr Raita Futo

Les années 80 : la rébellion

Les années 70 étaient l’époque où la jeune génération commençait à se rebeller contre la vieille dans l’espoir d’affirmer une nouvelle ère ; ils rejetaient les valeurs des générations précédentes, préférant importer le style de vie des américains dans leur quotidien (je vous expliquerai les détails dans un autre article). Ils ont alors commencé dans les années 80 à protester en définissant une nouvelle mode. Et vous l’aurez compris, les chaussettes étaient déjà fortement utilisés comme un accessoire fashion. On peut alors voir sur les photos ci-dessous que les japonaises portaient des chaussettes mi-hautes avec des ballerines depuis les années 80.

Les années 90 : les lycéennes

Par la suite, cela s’est amplifié avec les écoles japonaises réputées pour être strictes sur l’uniforme, les élèves ne pouvaient y échapper : chemise/veste et pantalon pour les garçons, chemise/veste et jupe pour les filles… Cependant, l’inconvénient des jupes est de montrer ses jambes, dévoilant ainsi les complexes des filles. Malignes comme elles sont, elles ont réussi à contourner ce problème en utilisant les chaussettes afin de détourner l’attention des formes de leurs jambes. C’est pourquoi on pouvait voir beaucoup de jeunes porter des loose socks blanches (sortes de guêtres) dans les années 90. Cette mode avec les loose sock a pris fin dans les années 2000 et nous pouvons voir les chaussettes mi-hautes prendre le dessus petit à petit.

Grâce à cette envie de changement de lifestyle dans les années 80, différents styles se sont créés dans les années 90 : gyaru, lolita, decora, visual kei… On peut ainsi voir les filles exprimer leur créativité en associant les chaussettes avec des chaussures variées : claquettes, sandales, escarpins, tennis… la jeune génération était stylée à souhait ! Néanmoins, du côté des garçons le choix était plutôt orienté vers les chaussures fermées laissant apparaître quelques fois les chaussettes.

streetstyle japon
Sources : Magazine Fruits (1997)Magazine Fruits (1999)
streetstyle
Sources : Vogue (2000) – Magazine Fruits (1999)Magazine Fruits (1999)

Les années 2010

Les années 2010 n’ont bien sûr pas épargné les chaussettes. La mode a évolué et on voit qu’ils sont encore créatifs ! La preuve en images :

mode japonaise homme
Sources : Pinterest Pinterest Pinterest
socks and shoes
Sources : magazine Sweet (2011) – magazine Vivi (2015) – magazine Jelly (2016)

Les chaussettes ont toujours eu une place importante dans la vie des japonais qui, comparé à l’Europe, ont adhéré à cette mode depuis des années. Je n’ai pas encore vu beaucoup de personnes faire l’association chaussettes-sandales en France, c’est encore très timide voire même inexistant. Qu’en pensez-vous ?

A bientôt !

Dérouler les 4 commentaires ↓

  1. J’adore comment tu écris tes articles, ils sont toujours super complets !
    Perso je ne me verrais pas porter des chaussettes dans des claquettes ou sandales plates, par contre dans des chaussures à talons ça fait super mignon je trouve !

    1. C’est vraiment gentil ! Merci beaucoup !
      Ouii ! Avec les chaussures à talons ça passe beaucoup mieux. Concernant les chaussettes-claquettes, j’ose cette association seulement chez moi haha !

  2. Coucou !
    Encore un superbe article *^* C’est une mode que j’aime à moitié personnellement… Je trouve ça jolie avec certaines chaussures, et avec des tenue féminine. Mais avec des claquette, surtout chez les hommes, je trouve ça horrible !!!
    Bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.