Shabu Sha nous propose une fondue asiatique version DIY

Je ne sais pas si vous connaissez l’émission coréenne Battle Trip ? Si vous ne connaissez pas foncez la voir, les épisodes sont disponibles sur youtube et sous-titrés anglais. Ce show consiste à mettre en avant deux équipes de deux personnes partant dans des pays étrangers et nous fait découvrir les lieux en parcourant différents endroits pendant quelques jours. Ils font des activités physiques, font les marchés, partent à la plage lorsqu’il y en a une et testent les plats locaux du pays. Ensuite, le public vote pour la destination qu’ils ont aimé voir à travers l’expérience des équipes. Quel est le rapport avec l’article du jour ? Et bien à force de les voir manger des fondues asiatiques, ça m’a donné envie d’en manger, et aussi ce plat me manquait beaucoup. J’ai donc fait quelques petites recherches et je me suis retrouvée chez Shabu Sha, dans la même rue que Sweetea’s (l’article pour ce restaurant est en cours de rédaction) proche du métro Arts et métiers.

Une salle adaptée à son concept

Ne vous arrive-t-il pas de retenir des noms juste parce qu’ils sonnent bien à l’oreille ou parce qu’ils sont amusants à dire ? La première fois que j’ai lu “Shabu Sha”, ça m’a fait sourire et m’a donné envie de le prononcer. Le nom est en réalité le diminutif de l’onomatopée japonaise Shabu Shabu qui correspond au bruit de la viande plongée dans le bouillon. C’est un beau nom et je trouve que c’est assez facile à retenir.

Le restaurant a été conçu pour manger dans une ambiance conviviale tout en faisant en sorte que chacun ait son propre bouillon. Nous sommes alors installés dans une espèce de bar avec en face de soi un creux dans lequel nous pouvons poser le bol de bouillon. Ce bol est d’ailleurs chauffé durant tout le repas grâce à une plaque située en dessous. On peut régler la température avec une molette placée sur le bord.

Quant à la décoration, l’ambiance nous plonge totalement dans l’esprit chinois avec ses peintures de femmes asiatiques datant pour la plupart des années 30. C’était presque un voyage temporel, notamment grâce à l’utilisation des couverts où on peut apercevoir la tête de Mao, nous plongeant ainsi dans une ère communiste où les tasses et les bols ont été usés en temps de guerre (cf photo ci-dessus). Je me suis même demandée si je n’allais pas tomber malade (j’ai finalement bien survécu hein, je n’ai rien eu !).

Comment j’ai trouvé cette expérience ?

Tout d’abord vous choisissez votre bouillon (shabu, nature, miso, phở, etc) et ensuite vous attrapez les aliments qui défilent sur le tapis roulant et hop ! On les met dans le bouillon. On empile ensuite les assiettes et on les met de côté en attendant qu’un serveur vienne les récupérer (quand on est gourmand ça peut monter assez haut !).

bouillon pho
restaurant chinois

Sachez que j’ai adoré “pêcher” les aliments ! Je me suis même tellement concentrée à les prendre et à les faire cuire que je n’ai presque pas parlé à table. Surtout que Shabu Sha nous propose :

  • 22 légumes : tofu, racines de lotus, châtaignes d’eau, champignons noirs, carottes, brocolis, épinards, choux chinois, edamame… de quoi ravir les végétariens
  • 5 viandes différentes : agneau, boulettes de boeuf, boeuf, poulet, raviolis au porc
  • 5 poissons/fruits de mer : gambas, poisson blanc, boulettes de crevette, boulettes de poisson, seiche
  • 7 sortes de pates/riz/oeuf

Est-ce que j’ai aimé Shabu Sha ?

Si je vous montre cela, qu’en pensez-vous ??

Shabu Sha

J’ai choisi un bouillon phở qui est un bouillon d’origine vietnamien et j’ai goûté à peu près à tous les aliments. De base le phở était savoureux alors faire cuire les ingrédients dans le bouillon pour décupler leur goût c’était extra ! Je ne peux que vous conseiller Shabu Sha si vous cherchez un restaurant ludique et délicieux. On y est resté environ 1h30 et il fallait ensuite laisser la place au deuxième service pour les autres. J’étais triste de quitter la table, je pense même y retourner bientôt et puis les serveurs étaient sympas !

Par contre, au vu de la disposition de la salle, y aller en groupe de 4 ou plus n’est pas pratique. Le mieux est d’y aller en groupe de 3 maximum afin de profiter de tout le monde. Je vous conseille aussi de réserver sur leur site internet ou par téléphone pour éviter les mauvaises surprises. Concernant les prix, le midi on en a pour 18€ et le soir pour 25€, c’est un peu plus cher que les autres buffets à volonté mais il faut se dire qu’on paie un concept que l’on ne voit pas ailleurs.

En tout cas tout cela m’a donné envie d’acheter une machine à fondue pour éviter de me déplacer. Le restaurant se trouve à l’adresse suivante :

72, rue des Gravilliers
75003 Paris
01.42.77.06.69
contact@shabusha.fr

Ils sont ouverts tous les jours sauf le Mardi & Mercredi midi : 12h – 15h & 19h – 23h.

Pendant un temps, je mangeais au moins une fois par an ce plat et puis un jour on a arrêté pour je ne sais quelle raison… Retrouver ce bon plat m’a rendue nostalgique… Vous connaissez ce plat ? Avez-vous déjà goûté les fondues asiatiques ?

A bientôt !

Source photo de couverture : www.shabusha.fr

Dérouler les 2 commentaires ↓

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.