Naning9, une marque chic et casual à l’image de son CEO

featured_naning9

Si je devais citer une personne qui se démarque dans la fashion sphere asiatique en dehors de la fondatrice de Stylenanda, je penserais tout d’abord à Lee Jung-Min, la fondatrice de la marque coréenne Naning9 lancée en 2006 et qui est toujours autant plébiscitée par les coréennes grâce à ses côtés à la fois chic et casual.

Lee Jung-Min, aujourd’hui âgée de 47 ans, a derrière elle environ 14 ans d’expérience dans l’industrie de la mode notamment en tant que CEO de Naning9. Aujourd’hui encore, elle est à la tête de cette entreprise et cherche toujours a améliorer sa société par tous les moyens : design, service marketing, transport, réseaux sociaux… C’est pourquoi, on peut voir une amélioration flagrante des ventes depuis 2013. Mais s’il y a une chose qui n’a pas changé depuis 2006, c’est bien le concept de sa marque : chic et tendance tout en restant casual, elle conserve la même idée et est toujours à l’écoute de ses clientes. Naning9 est même décrit comme le Uniqlo de la Corée ! Une comparaison qui ne m’a pas laissée de marbre lorsque j’ai découvert cette enseigne, notamment le CA réalisé en 2016 qui était d’environ 75 millions d’euros. Après avoir suivi de près Naning9 depuis quelques années, je me dois aujourd’hui de vous expliquer comment Lee Jung-Min est devenue une lady boss respectée au sein de l’industrie de la mode coréenne.

Lee Jung-Min Naning9
sisaenews – ktnews

Lee Jung-Min et sa passion pour les vêtements

Un début difficile

Quand on est le dernier de la famille, on connait presque systématiquement le recyclage des jouets et des vêtements. Les parents donnent généralement aux derniers les vêtements déjà portés par les plus grands, et très souvent à cause d’un manque de budget. C’est ce qui est arrivé à Lee Jung-Min qui portait les vêtements de sa soeur âgée de 7 ans de plus qu’elle. Dans un des interviews, elle affirme que c’était frustrant car elle n’a pu accéder aux nouveautés que lorsqu’elle était à l’université grâce à son job d’étudiant. Pour compenser le manque, elle coordonnait les vêtements de ses amis durant ses années de scolarité.

Un sens développé de la mode

Identifier LE métier en accord avec notre personnalité et notre passion n’est vraiment pas une tâche aisée, il faut tester jusqu’à trouver un métier qui nous fait pétiller les yeux et qui nous motive à sortir du lit le matin. Ce déclic peut être plus ou moins long à trouver, et pour notre lady boss ce déclic arriva lorsqu’elle travaillait à temps partiel dans une boutique de vêtements en parallèle de ses études universitaires. Tenue par deux hommes qui n’avaient pas du tout le sens de la mode, dont un qui est aujourd’hui devenu son mari, elle trouvait que les vêtements n’y étaient pas tendances. Jung-Min partit alors acheter quelques vêtements au marché d’à côté pour mettre un peu plus de modernité dans la boutique. Finalement, son intuition et sens modesque ne s’étaient pas trompés et les ventes décuplaient  ! C’est à partir de ce moment là qu’elle a su qu’elle était douée pour choisir les modèles et les vendre.

“There is no know-how to sell clothes. You just need to convey the characteristics of the product. From the customer’s point of view. It is important to read customers’ minds. Sales are next.”

Après leur mariage, les jeunes mariés débutèrent leurs activités ensemble en vendant les vêtements les plus tendances au marché local, mais installés à même au sol. Les conditions étaient difficiles, notamment en hiver, mais elle s’amusait tellement qu’elle ne le regrette pas du tout. En 1996, sa mère lui donna environ 37K€ pour continuer ses ventes dans un vrai local car elle s’inquiétait beaucoup du dur labeur de sa fille. Le couple a donc continué ses activités mais cette fois dans une boutique physique de 33m², et les affaires roulaient plutôt bien. Ils ont même décidé d’ouvrir en 2002 une autre boutique dans des galeries souterraines ayant pour nom Naning9.

Et le hasard faisant bien les choses, les boutiques situées dans les galeries souterraines ont dû fermer à cause des travaux du centre commercial. Il fallait que Jung-Min attende 6 mois pour rouvrir, mais attendre 6 mois n’est pas viable pour une jeune entreprise. C’est alors qu’une de ses connaissances lui a soufflé l’idée de se mettre sur internet. Elle n’était pas du tout à l’aise avec cette idée car “I didn’t even know what the Internet was.“. J’imagine qu’au départ elle devait être complètement perdue. Malgré tout, elle est sortie de sa zone de confort en essayant ce nouveau terrain en mettant 2K€ en capital pour débuter sur internet. Et surprise, après une journée de test avec un seul produit sur la boutique, elle a fait 750€ de CA.

“I uploaded a product on the first day of shopping mall opening and left work, but when I woke up, my order was over 1 million won.”

A l’écoute du client

La fondatrice a toujours été très compréhensive par rapport à ses clients. Pour elle, la vente ne fait pas partie du top priorité mais c’est plutôt le point de vue du client qui prime. Donc lorsqu’un client arrivait dans sa boutique elle essayait de comprendre ses besoins afin de l’aider dans ses recherches. Elle a remarqué que cela donnait un résultat plus que satisfaisant. C’est pourquoi elle continue à utiliser cette méthode en se posant des questions comme Can you wear it? Can your mother wear it? Elle se met à la place de la cible de Naning9, à savoir toutes les filles : adolescentes, jeunes adultes, adultes… car le thème de Naning9 est basé sur le Simple, Basic & Cozy avec une pointe de chic pour qu’une employée du bureau puisse également se l’offrir afin d’être basique et stylée. Et qui dit basic dit chose à avoir dans son dressing quel que soit notre style et âge car tout le monde doit avoir l’essentiel d’une garde robe. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle exclue les couleurs. Bien au contraire, elle utilise des tons colorés pour mettre en avant les couleurs monotones afin de réaliser un contraste harmonieux.

Lee Jung-Min Naning9
news.chosun

Une somptueuse croissance qui étonne plus d’un pays

La création de vêtement est une chose, vendre en est une autre, surtout quand on sait que la concurrence est rude. Et c’est ici que l’on voit si on est un bon autoentrepreneur ou non. Être à la tête d’une entreprise c’est savoir se réinventer, pivoter, se démarquer et s’adapter. En 2006, lorsque Lee Jung-Min débuta son site e-commerce, tous les shops se ressemblaient : photo, disposition, design… mais elle a réussi à se démarquer en prenant en photos les produits portés par les modèles en mode paparazzi, au lieu de disposer les produits sur un fond. En appliquant cette méthode, cela démontre que la modèle est à l’aise dans ses vêtements, ce qui est totalement en raccord avec le concept de la marque. Une stratégie plus que payante car cela a carrément plu aux clientes et a donné un gros coup de boost à Naning9. Dès lors, l’entreprise s’est envolée très loin devant les concurrents. Ce nouveau concept n’a pas seulement plu aux coréens, les chinois ont totalement été charmé par Naning9 pour le style trendy, confortable et facile à porter. A tel point qu’en 2010, l’entreprise a pu comptabiliser 3 millions d’euros de CA grâce à la Chine. Aujourd’hui, elle prend principalement en photo les tenues sans prendre en compte le visage du modèle pour que le client se focus sur les vêtements, et montrer qu’une tenue peut créer une ambiance à part entière.

Naning9
Photo de Naning9 en 2011, en mode paparazzi

Depuis 2006, elle s’améliore et fait décoller les ventes et est même reconnue aux Etats Unis comme une lady boss remarquable pour les chiffres qu’elle réalise chaque année. Même après 14 ans de carrière elle ne se lasse toujours pas de Naning9, elle est toujours sur le terrain et fait encore de la direction artistique, du stylisme, du marketing… Rare sont les dirigeants à mettre la main à la pâte. Bien sûr, elle prend des décisions autour d’experts et apprend toujours de nouvelles choses chaque jour. Ce qu’il faut comprendre ici c’est qu’elle essaie de rester terre à terre notamment en essayant de comprendre la cible, sinon à quoi bon réaliser des vêtements si personne n’en veut. En plus de vouloir réaliser un style unique, confortable et tendance, elle fait en sorte que le prix soit abordable pour tout le monde. C’est la raison pour laquelle le rapport qualité prix est très abordable et cela fait d’ailleurs partie d’un des points forts de l’entreprise, c’est THE point qui attire énormément les clients et les fidélise. Je pense que l’on verra de très belles surprises dans quelques années grâce à sa créativité et surtout sa personnalité d’autoentrepreneur.

“From taking the pictures of the products to displaying the clothes. I enjoy them so much. My workplace is like a playground for me. I have so much fun doing the work and I think customers can feel that.”

Une CEO au top !

S’il y a un autre élément qui étonne toujours les gens, c’est bien le visage de Jung-Min. Selon les médias, les gens qui la découvrent sont choqués de voir qu’elle ne fait pas son âge (moi y compris pour tout vous dire). Elle est jeune, jolie et stylistiquement chic tout en restant casual… à l’image même de Naning9. Un fait normal étant donné qu’elle est elle-même sur le terrain car je rappelle qu’elle gère la direction artistique, le stylisme et l’image de la marque. On peut dire que c’est presque la transposition de sa personnalité à travers la marque.

A la conquête de nouveaux univers ?

Notre CEO ne cache pas qu’elle souhaite étendre son entreprise et veut faire de Naning9 un univers à part entière. C’est pourquoi, depuis 2018 Jung-Min teste un nouveau terrain qui n’est même plus concurrentiel mais est totalement saturé ! Je parle évidemment des cosmétiques. Il faut être honnête : on se doit d’être hyper résolu, intrépide et avoir un concept d’enfer si on veut faire du business dedans. Pour l’instant, elle a lancé des nails stickers aux Etat-Unis et va commencer à s’attaquer à l’Asie et surtout la Chine pour voir ce que cela donne. Peut-être que l’on verra dans quelques années d’autres produits de beauté mais je suis persuadée qu’on aura un rapport qualité/prix satisfaisant. Elle a aussi en tête de se lancer dans l’univers du lifestyle donc on peut dire que les idées ne lui manquent pas et que sa quête du “global brand” est actuellement en cours. Je vous dis, c’est à surveiller de très près.

Naning9 Cosmetics
fashionbiz.co.kr

La collection Printemps / Été 2020

La fondatrice comme a son habitude, retravaille les détails pour chacune de ses collections, et heureusement car plus c’est basic plus les détails comptent. Cela fait donc environ 14 ans que Naning9 se perfectionne sur ce concept et ne cesse de se réinventer pour nous proposer des design tendances. Pour la collection printemps-été 2020, celle-ci est portée sur la légèreté et le oversized basé sur la silhouette. Cela rend donc une structure plus travaillée comparée à la dernière collection où on était sur du oversized un peu sac à patates.

Naning9
Source
Naning9
Source

Et bien sûr, je ne pouvais pas faire cet article sans vous parler des chaussures de Naning9. Leurs modèles sont vraiment pas mal ! Spoiler alert : les chaussures à bout carré reviennent en force. Voici un très bref aperçu de ce que l’on nous propose cette année :

Où acheter du Naning9 et quel est le rapport qualité/prix ?

  • Les sites

Si vous avez flashé sur cette marque coréenne, sachez que Yesstyle fait partie des revendeurs internationaux officiels. Sinon, vous pouvez commander sur leur site internet pour avoir plus de choix. Faites juste attention aux frais supplémentaires car certaines banques facturent les conversions.

YesstyleNaning9

  • La qualité des produits

Quant à la qualité, en regardant de près les photos officielles des chaussures, comme ce modèle à ~30€, il faut croire que cela n’a pas l’air très fiable. Peut-être que ce sont les mannequins qui les ont utilisées et qu’ils les ont ensuite prises en photo. Je laisse le bénéfice du doute… Quant au reste, le prix de certaines pièces chez Yesstyle est plus cher que sur le site officiel. Par exemple on est sur du 25€ une blouse chez Naning9 et 43€ chez Yesstyle. Cependant, les FDP sont élevés chez Naning9, comptez environ 18€ en plus. J’aimerais vous aider un peu plus mais Yesstyle fait des promos d’un côté et Naning9 d’un autre, à vous de calculer ce qui est plus avantageux pour vous sur le moment.

“It sounds like a cliche but enjoy now. Don’t get stuck in the past. Just look at the future and hope to live the present right now. It will make you wonderful.”

Une chose est sûre, Lee Jung-Min sait ce qu’elle veut, sait ce qu’elle aime faire, et surtout elle sait ce qu’elle sait faire de mieux. Naning9 a encore de l’avenir et j’espère qu’il sera plus radieux qu’aujourd’hui car j’adhère totalement au concept : casual, chic, simple, tendance et confortable. Que demander de plus ? En attendant, j’espère que cet article vous aura plu et n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux pour me soutenir. A très bientôt.

Leyzia
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

Dérouler les 5 commentaires ↓

    1. Je trouve cette marque super, tout le monde peut se retrouver à travers cette enseigne comme c’est du basic. Du coup ça regroupe toutes les personnes même ayant un style différent.

      Merci de m’avoir prévenue ! J’ai enlevé les guillemets, je réglerai ça plus tard. Tu es sur quel navigateur au fait ?

    1. Hey Mey,
      Je suis d’accord, elle est inspirante.
      J’espère que les autres articles qui suivront te plairont également !
      A très bientôt

Qu'en pensez-vous ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey ! C’est Leyzia, votre Asian Fashion Ambassador

J’aimerais encourager les gens à découvrir leur vraie beauté en parlant de mode et de beauté asiatique. L’Asie abrite de nombreux pays ayant un sens remarquablement développé de la direction artistique, et il y existe tellement d’univers et de styles différents que ne pas en parler serait un crime !

More →

Let’s have fun with fashion and#HelpEachOther